Quelques éléments historiques
sur la Seigneurie (Lordship) de Crandon (UK)

À la période Romaine


Cliquer sur la carte

A l'occasion de travaux autour du pont Crandon (Crandon Bridge), des installations portuaires ont été retrouvées.
Crandon semble avoir servi de port de transbordement : Les marchandises acheminées par la route et par la rivière vers et depuis le Somerset, transitaient par Crandon avant d'être chargées sur de plus grands navires pouvant traverser le canal de Bristol.

L'analyse des vestiges découverts montre que ce vaste site pourrait aussi avoir été une petite ville.
A cette époque Crandon était situé en bordure d'un ancien méandre de la rivière Parett, dans un environnement marécageux.
Aujourd'hui le paysage a bien changé !


Cliquer sur la carte


Cliquer sur la carte

Source "Blog Old Somerset"

Du matériel romain a été trouvé dans le secteur au XVIIe siècle. En 1670, on découvre un trottoir pavé de pierres près de la colline de Knoll, ainsi que des moules à pièces de monnaie.

De 1939 à 1944, à l'occasion de travaux d'excavation divers matériaux antiques ont été découverts, en particulier des pièces de monnaie dont la plus ancienne date de l'empereur Domitien (Des années 81 à 96 après JC).

En 1971, à l'occasion de la construction d'une route reliant Puriton Hill à la nouvelle autoroute M5, une importante excavation est réalisée. Les fouilles effectuées à cette période autour du site de Crandon Bridge ont permis de trouver quelques 7895 tessons de poteries datant des périodes romaine et médiévale. Un total de 132 pièces ont été analysées.

Au XIème siècle

La Seigneurie de Crandon est très ancienne, car elle existait déjà bien avant la conquête Normande et s'appelait alors "Grenedone". Elle est ensuite mentionnée dans le Domesday Book, et Aldred of Kingston Seymour, fut ainsi confirmé comme son propriétaire légitime.


Extrait du Domesday Book pour la Seigneurie de Crandon

Le Domesday Book est un document cadastral du début de l'époque normande en Angleterre. Il fut dressé par Guillaume le Conquérant. Devenu roi d'Angleterre après la défaite d'Harold à Hastings (1066), Guillaume voulut connaître, de façon précise, les biens et ressources du pays. Il fut terminée en 1086. Le Domesday Book fixa le nombre de propriétaires nobles, avec le montant de leurs biens et revenus, d'hommes d'Église, de villageois, d'esclaves qui se trouvaient dans les seigneuries.

Le Domesday Book fournit un aperçu inestimable de l'économie et de la société Normandes de l'Angleterre du 11ème siècle. Pour les historiens, il est utilisé, entre autres choses, pour découvrir toute la richesse de l'Angleterre de l'époque, pour y trouver des informations sur le système féodal de la société d'alors (depuis le Roi jusqu'aux villageois et aux esclaves), ainsi que des informations géographiques et démographiques sur le pays.

Pour les historiens locaux, il peut révéler l'histoire d'un règlement local, de sa population et des environs. Pour les généalogistes il fournit des ressources utiles et fascinantes utiles aux arbres généalogiques des familles. À travers les siècles, le Domesday Book a également été utilisé comme preuve afin de régler les litiges relatifs aux terres et au droit des propriétaires, jusque dans les années 1960.

Au XIème siècle, sous le règne de Henri 1er d'Angleterre le plus jeune fils de Guillaume le Conquérant, Fulk de Aneto (Foulques d'Aunou II) fut Lord de Crandon.

En 1165, ce personnage dont la famille était originaire d'Argentan dans l'Orne figurait parmi les plus puissants barons Normands.

La légende indique que son père Foulques, fils de Baldric le Teuton, avait fourni 40 navires pour la conquête de l'angleterre.

Au XIIIème siècle

Sous le règne de Henri III d'Angleterre, de 1242 à 1253, Sir Ralph Huse (Hussey) fut Lord de Crandon.

Ralph Huse, né aux alentours de 1227 à Charlecombe (Devon) et décédé en 1283, était le gendre de Hugh Trivet et de son épouse Eve qui fut l'héritière de la famille de Richard Pokerel.

Au XVème siècle

De 1450 à 1469, Humphrey (Humfroi) Stafford (Comte de Devon) fut Lord de Crandon.

Humfroi Stafford était le seul fils de Guillaume Stafford (décédé en 1450) et de Catherine Chidiock. Sa famille était issue d'une branche cadette de la famille des Comtes de Stafford. Par héritage, il devint l'un des propriétaires terriens les mieux dotés du sud-ouest de l'Angleterre.

Durant la guerre des Deux-Roses, il se rangea du côté de la maison d'York, et combattit notamment sous les ordres d'Édouard d'York à la bataille de Mortimer's Cross en 1461. Édouard d'York, duc d'York, devenu roi sous le nom d'Édouard IV, récompensa Humfroi Stafford en lui confiant diverses fonctions dans l’ouest du pays.

Le 17 mai 1469, le roi le fit Comte de Devon. Mais sa réussite fut de courte durée. En effet, les partisans d'Édouard d'York furent battus à la bataille d'Edgecote Moor le 26 juillet. Humfroi Stafford fut alors capturé alors qu'il s'enfuyait. Il fut ensuite exécuté à Bridgwater, le 17 août 1469.

Il décéda sans descendance et ses titres s'éteignirent avec lui.

Au XVIIème siècle

De 1625 à 1657, l'amiral Robert Blake fut Lord de Crandon.


Cliquer sur la photo

Robert Blake était l'un des treize enfants d'un négociant de Bridgwater. Après des études à l'Université d'Oxford, il retourna  à Bridgwater et décida d'entrer au Parlement.

Dans la guerre civile, il s’opposa à Charles Ier. Il devint très célèbre en raison de sa résistance lors du siège de Taunton en 1645, où il fit la déclaration qu'il mangerait trois de ses quatre paires de bottes avant de se rendre.
Oliver Cromwell le chargea du commandement d'une escadre du Royaume, quoiqu'il ne connût pas la mer. Il n'en obtient pas moins d'éclatants succès . Il poursuivit jusque sur les côtes du Portugal la flotte royale que commandaient les princes Allemands Rupert et Maurice, fit des prises importantes, brûla presque tous les vaisseaux du prince Rupert à Carthagène et à Malaga. Il réduisit les îles Scilly et Guernesey, résista en 1652 à des forces supérieures en nombre des amiraux  Hollandais Maarten Tromp et de Michiel de Ruyter, dans la rade de Douvres, puis les chassa de Portland en 1653.

Envoyé par Cromwell, en 1654 en Méditerranée pour protéger le commerce Anglais, il força les États de Tripoli, de Tunis, et d'Alger à demander la paix.

Dans une guerre avec l'Espagne en 1656, il bloqua Cadix, s'empara de concert avec l'amiral Montagu, de deux flottes espagnoles chargées de trésors et les conduisit triomphalement en Angleterre. Mais il décéda en arrivant à Plymouth.

Rubrique en cours de constitution.
(Toute information historique sur Crandon sera la bienvenue).

© Lord of Crandon : www.barony-crandon.co.uk

Fermer la fenêtre